• Député de la 4ème circonscription de la Sarthe, héritée de Joël Le Theule dont il fut l’assistant parlementaire (décidément…).

    1981 à 2007

  • Première embauche de Pénélope Fillon comme « assistante parlementaire ».

    1988

  • Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche dans le gouvernement Balladur.

    30 mars 1993 - 11 mai 1995

  • Ministre des Technologies de l’information et de la Poste, puis ministre délégué chargé de la Poste, des Télécommunications et de l’Espace du gouvernement Juppé. Privatisation de France Télécom.

    8 mai 1995 - 2 juin 1997

  • Ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité, dans les premier et deuxième gouvernements Jean-Pierre Raffarin puis Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dans le troisième gouvernement Jean-Pierre Raffarin.

    7 mai 2002 - 31 mai 2005

  • Premier ministre de la France.
    Bilan : UN MILLION d’immigrés supplémentaires, UN MILLION de chômeurs supplémentaires, 600 MILLIARDS d’euros de dette publique supplémentaire, 70 000 postes supprimées dans l’armée, les douanes, la police et la gendarmerie, création de 40 nouveaux impôts.

    17 mai 2007 - 10 mai 2012

  • Gouvernement « Fillon 2 » avec les ministres venus de la gauche Bernard Kouchner, Jean-Marie Bockel, Eric Besson et Fadela Amara.

    18 juin 2007 – 13 novembre 2010

  • Réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN.

    7 novembre 2007

  • François Fillon fait ratifier le Traité de Lisbonne, en contradiction avec le vote des Français au référendum sur le Traité Constitutionnel Européen en 2005.

    Février 2008

  • Fillon est le premier chef de gouvernement français à inaugurer une mosquée (à Argenteuil).

    28 juin 2010

  • Intervention militaire de la France en Libye, qui aboutira à la prise de contrôle d’une partie du pays par les milices islamistes.

    Mars 2011

  • François Fillon dépose au tribunal de commerce de Paris les statuts de la société « 2F Conseil » (juste avant son élection comme député, qui lui aurait interdit cette activité), qui lui permet de proposer ses services de conseil à « Tout État et […] tout organisme international, européen, national, étatique, régional, départemental, municipal ou local, français ou non […] ».
    Elle a rapporté 757 000 euros entre 2012 et 2015, et François Fillon refuse de communiquer le nom de ses clients.

    En juin 2012

  • Parachutage dans la 2ème circonscription de Paris, où il est élu député.

    Législatives 2012

  • François Fillon rend visite à Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne.

    14 décembre 2016

  • François Fillon « offre » sa circonscription parisienne à Nathalie Kosciusko-Morizet.

    17 janvier 2017

  • François Fillon rend visite à la chancelière allemande Angela Merkel.

    23 janvier 2017